Ancien style : Lao jia yi lu

    L'Ancien style du Tai ji quan Chen Da jia (grande posture) a été créé par le Grand Maître Chen Chang Xin (1771-1853) issue de la quatorzième génération de la famille Chen.
    En se basant sur des séries de mouvements créés par Chen Wang Ting (1600-1680), Chen Chang Xin développa les enchaînements originaux qu'on appelle aujourd'hui l'Ancien Style du Tai ji quan Chen.
    Ce style propose deux enchaînements à mains nues : Lao jia yi lu et le Pao Cui.

    Lao jia yi lu (74 mouvements)

    1er enchaînement

    Les caractéristiques du Lao jia yi lu sont des mouvements étendus et tranquilles, des déplacements légers et fermes, une position du corps bien centrée et naturelle, la force interne dirige tout le corps, le point essentiel du travail du Chan si jin repose sur les reins : c'est de là que les mouvements sont gérés

    2ème enchaînement

    Lao jia yi lu ou Pao cui signifie « point du canon ».
    Les caractéristiques du Pao cui reposent sur l'alternance d'un axe entre le Fa jin, Pao cui et le Chan si jin.
    Cet axe est la clef du combat à mains nues.

    Pao cui (41 mouvements)

    Pao cui est composé de 41 mouvements. Le travail du Pao cui utilise la force (jin) dur (yang) complémentaire par le force (jin) souple (rou). Le Pao cui se caractérise littéralement par :
    Faire trembler la terre et frapper du pied, faire jaillir la force (fa jin), éviter et déplacer, bondir et sauter, relâchement et vibration.
    L’apprentissage du Pao cui est basé sur le travail du premier enchaînement. C’est après cinq années d’entraînements du premier enchainement que l’on peut commencer le 2ème enchainement. Sinon l’entrainement peut être difficile :
    « la partie supérieure est lourde et la partie inférieure est légère, le « qi » ne circule pas bien il est bouché au niveau de la poitrine, le cœur bat trop vite et la respiration est rapide.

    L’entraînement au Pao cui nécessite au préalable de faire plusieurs fois l'exercice du premier enchaînement ainsi que les mouvements de bases.

    lesolart